Aquarium boule

Écrit par les experts Ooreka
Aquarium boule

L'aquarium boule accompagne souvent les premiers pas des aquariophiles. Malheureusement, nous savons aujourd'hui que c'est une pratique à bannir absolument. Ce « bocal » est en effet tout à fait inapproprié à la vie aquatique du fait de son volume trop faible, de sa forme peu pratique et de l'absence d'équilibre du milieu aquatique. De nombreux pays européens ont d'ailleurs décidé de retirer de la vente ce type d'aquariums considérés comme outils de la maltraitance animale.

Pourquoi l'aquarium boule est à bannir ?

L'aquarium boule, qui fait le bonheur de nos chères têtes blondes, semble il est vrai présenter des tas d'atouts ! Il ne coûte pas cher, demande (en apparence) assez peu d'entretien et prend très peu de place. Tous ces avantages sont en réalité des inconvénients.

Prix de l'aquarium boule

Le prix est logiquement bas, car le volume de l'aquarium est précisément aussi très faible (5 à 10 l). Si on fait un rapport prix/l on obtient, pour un aquarium non équipé, 2 à 5 €/l. En comparaison, un aquarium de taille standard de 60 l a un rapport compris entre 1 €/l pour les plus basiques à 4 €/l pour les plus sophistiqués (éclairage LED, design soigné, filtration, produits d'entretien supplémentaires...). Les valeurs peuvent être encore plus basses s'il s'agit d'un achat d'occasion.

Taille de l'aquarium boule

De faible poids, en relation avec le peu d'eau contenue, on peut le poser n'importe où, et donc pas forcement à des endroits compatibles avec l'aquariophilie. Ce faible encombrement fait de lui un aquarium passe partout. Or, il ne faut pas oublier que le volume reste très faible (< 10 l) et qu'il laisse peu de place à nos poissons rouges. Cela pose problème également dans l'équilibre, très instable, des paramètres de l'eau qui est vite polluée.

La forme est également peu propice à l'ajout de sol, plantes et éléments de décor jouant un rôle dans l'équilibre de l'eau et dans l'harmonie et le milieu de vie de l'aquarium. La surface de l'eau est aussi réduite par la forme de l'aquarium boule, ce qui limite les échanges air/eau et donc l'oxygénation de la partie aquatique.

Simplicité technique de l'aquarium boule

Étant données la forme et la taille de l'aquarium boule, il est très difficile d'apporter quelques moyens techniques (filtration interne impossible à fixer ou masquer, éclairage d'aquarium non adapté et combiné chauffant surdimensionné et inesthétique). En absence de ces éléments, il est compliqué de maintenir un bon équilibre (pollution inévitable et variation de température très rapide). Ce déséquilibre oblige donc à un entretien disproportionné de l'aquarium avec de gros changements d'eau pour éviter pollution de l'eau et odeur désagréable associée. Algues et eau trouble apparaissent souvent très rapidement !

Pourquoi ne pas mettre de poissons rouges dans un bocal ?

Poissons rouges et aquarium boules : les faits

L'autre association à bannir avec l'aquarium boule est l'achat de poissons rouges. Petit rappel de l'article de loi N° 76-629 du 10 juillet 1976 relatif à la protection de la nature, chapitre II « de la protection de l'animal », article 9 : « Tout animal étant un être sensible doit être placé par son propriétaire dans des conditions compatibles avec les impératifs biologiques de son espèce ».

Cette espèce, bien que robuste, n'est pas adaptée pour de faibles volumes d'aquarium. Il faut compter 50 à 100 l/poisson, ce qui est loin des valeurs proposées par un aquarium boule. Les carassins, dont fait partie le poisson rouge, au même titre que la carpe, sont des poissons dits grégaires, c'est-à-dire vivant en groupe. On comprend vite alors que la maintenance de poissons rouges en aquarium nécessite de grands volumes (> 500 l). 

Interdiction des aquariums boules

Sur ce constat, de nombreux pays européens, comme l'Allemagne, l'Italie, la Suisse et les Pays-Bas, ont déjà fait le choix d'interdire ce type d'aquarium. En France, cette question a été abordée le 5 juillet 2011 par Michel Zumkeller, du Territoire de Belfort. Bruno Le Maire, Ministre de l'agriculture à cette époque, fut sollicité sur les conditions de vie des poissons dans les boules aquariums. Le changement de gouvernement, suite à l'élection de François Hollande, a malheureusement enterré la question.

De nombreuses associations continuent toutefois le combat et militent pour que la France ait une loi contre le commerce d'aquariums boules à faible volume. On veille également l'interdiction de gagner un poisson rouge comme prix dans les fêtes foraines, pratique déjà contraire à la loi.

Alternatives à l'aquarium boule

Si l'on choisit d'avoir un petit volume d'aquarium, il existe quelques possibilités plus adaptées à l'aquariophilie.

Nanoaquarium

Ce type d'aquarium est dit nanoaquarium en raison de son volume qui se situe entre 10 l pour les plus petits à 60 l pour les plus grands. Ces volumes peuvent permettre d'héberger sans problème des crevettes et autres invertébrés (Neocaridina sp., escargots, etc.) ainsi que des plantes. Les plus grands, de 30 à 60 l, offrent une possibilité de faire cohabiter de petites espèces de poissons (Microrasboras, Boraras, Poecilia endler, petit Characidae...) en petits groupes. Ils permettent enfin d'accueillir des appareils techniques, comme un système de filtration et un éclairage, ce qui contribue au maintien de l'équilibre des paramètres de l'eau.

Solutions non aquatiques

Vous avez opté pour le nanoaquarium et vous ne savez plus quoi faire de votre bocal en verre ? Utilisez-le pour réaliser un décor désertique avec quelques cactus ou plantes grasses ! Cette solution est intéressante car elle demande assez peu d'entretien et les plantes auront toute la lumière disponible.

Certains l'utilisent aussi comme vase décoratif ou support pour des plantes qui aime l'humidité, comme certaines espèces d'orchidées ou de plantes carnivores.



Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !